Attirer les talents de la génération Z

Dans votre entreprise, il y a des chances pour que vous retrouviez des représentants de la génération baby-boomers, de la génération X et de la génération Y. C’est peut-être moins le cas avec ceux de la génération Z, dont les premiers membres commencent à débarquer sur le marché de l’emploi. Si vous anticipez les prochaines années et les opportunités de recrutement qui pourront s’offrir à vous, apprenez à comprendre cette génération et préparez vous en conséquence.

Adapter votre entreprise aux besoins de la génération Z, un enjeu d'avenir

Qui es-tu, génération Z ?

Comprendre les besoins et les motivations de la génération Z sera le gros enjeu du monde de l’entreprise dans les années à venir. En effet, après les générations X et Y, la génération Z arrive dans un marché de l’emploi qui ne lui correspond pas et il va falloir s’adapter pour recruter de véritables talents qui intègrent d’office les nouvelles technologies dans leurs comportements. D’ailleurs, il sont nombreux à opter pour une formation de game designer, graphiste, communicant, community management, développeur, journaliste web, etc.

BNP Paribas s’est récemment fendue d’une étude (à retrouver ici) qui cherche à comprendre les motivations profondes de cette génération : La Grande invaZion. Première étude significative sur le sujet, elle va nous permettre de mieux comprendre ce qui nous attend.

baby-84626_1920Tout d’abord, mettons tout de suite une définition sur ce nom barbare : est considéré comme appartenant à la génération Z tout individu né après 1995. Les plus vieux fêtent donc leurs 20 ans cette année et s’apprêtent à faire une entrée en fanfare dans le monde de l’entreprise.

Élément qui leur est commun, ils ont grandi avec l’informatique et les TICs, ce qui leur donne un avantage naturel sur leurs aînés quand il s’agit de s’adapter à un nouveau logiciel. Autant dire que de nombreux recruteurs ont d’ores et déjà les yeux rivés sur ces digital natives qui manifestent un grand intérêt pour les domaines de l’informatique et de la technologie. D’ailleurs, les grandes écoles de formation aux outils du web (SupInfo, Ingesup, Epitech…) ou du graphisme 3D (Studio Mercier, Bellecour, Isart…), croulent sous les demandes de stages des entreprises et start-up et proposent de plus en plus de formation en alternance.

 

Génération Z et monde du travail

Selon l’étude menée par BNP Paribas, les représentants de la génération Z ont une vision assez négative, bien que contrastée, du monde de l’entreprise puisque celui-ci leur évoque du stress à 36 %, de l’indifférence à 26 % et de l’attirance à 23 %, quand ce n’est pas tout simplement du dégout pour 13 % des sondés. Autant dire, qu’il va falloir se poser les bonnes questions pour attirer les talents à venir dans votre entreprise.

Deux autres chiffres viennent compléter ce tableau : 47 % aimeraient se lancer dans l’expérience de la création d’entreprise et 85 % veulent choisir leur métier par passion. D’ailleurs, le travail ne semble pas être une valeur primordiale pour les « Zers » puisque 40 % souhaitent trouver l’équilibre entre travail et vie quotidienne (quand moins de 10 % apprécieraient d’arriver au top).

Pour les attirer, votre entreprise doit être en mesure de démontrer des valeurs qui comptent à leurs yeux : l’entreprise rêvée d’un « Zer » doit être fun avant tout (25 %), innovante ensuite (22 %), éthique (21 %) et internationale (20 %). Plus précis encore, la recette magique qui va vous permettre d’attirer les plus grands talents de cette génération se compose, dans l’ordre, d’un salaire conséquent, de la possibilité de voyager, de plaisir, de savoirs et de variété dans le travail.

Generation-Z-Infographic

Dans tous les cas, n’hésitez pas à étudier ces chiffres : la génération Z arrive dans le monde du travail et compte bien imposer sa vision du monde comme l’a fait avant elle la génération Y. N’oubliez pas que vous allez avoir besoin de ces jeunes talents qui vont pouvoir donner un second souffle à votre entreprise en intégrant les codes des nouvelles technologies et en faisant évoluer votre philosophie vers d’autres besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *