Plan de carrière : cap sur les formations !

Voilà plusieurs années que vous êtes au même poste ou que vous exercez le même métier. Et soudain, vous avez comme une envie de changement : qu’il s’agisse d’évoluer professionnellement, de s’adapter aux changements du marché, de répondre à de nouveaux besoins ou de changer complètement de carrière, les formations sont essentielles, tout au long du parcours pro.

Formations complémentaires

En entreprise, il existe de multiples façons de se former à un nouveau poste ou du moins d’ajouter quelques cordes à son arc. Votre employeur peut vous proposer régulièrement, spontanément ou sur votre demande, des formations (de groupe ou individuelles) pour mieux maitriser les outils, les techniques ou pour améliorer les performances de chacun. Il peut s’agir de formations purement professionnelles (utilisation du logiciel X) ou plus personnelles (gestion du stress).

Vous pouvez également faire jouer votre droit individuel de formation (DIF), que l’on nomme depuis janvier dernier le « compte personnel de formation » (CPF), qui vous permet de cumuler des heures pour chaque année de travail, que vous pourrez échanger ensuite contre des heures de formation (dans votre domaine ou dans un domaine de votre choix).

Ce type de formation permet de grimper dans les échelons et de gagner en compétences. Un chirurgien-dentiste fera par exemple une formation d’orthodontie pour développer sa clientèle, et un chef de projet demandera à être formé pour devenir manager.

Changer de métier

Pour changer complètement de métier, il existe également plusieurs solutions. Si vous êtes sans emploi, vous pouvez accéder à la plupart des organismes de formation de votre choix : des écoles privées, des chambres de commerce, mais vous pouvez aussi reprendre la fac, par exemple. Pôle Emploi dispose également d’un programme particulier pour la réorientation professionnelle.

Si vous êtes toujours salarié, vous pouvez également avoir recours au CPF ou au CIF (congé individuel de formation). Ce dernier vous permet de vous absenter de votre poste pendant une durée définie. Votre contrat est alors suspendu, ce qui vous permet de profiter entièrement de votre formation, mais de ne pas perdre pour autant votre place à la fin de celle-ci, le temps que vous trouviez un autre emploi.

Enfin, il est possible de faire un contrat de professionnalisation en partenariat avec votre entreprise. Vous alternerez alors vos heures en entreprise et en école. Un nouveau poste pourra alors vous être attribué. C’est une bonne solution si vous souhaitez changer de métier mais pas forcément d’employeur. Par exemple, un graphiste pourra faire une formation pour devenir développeur web dans la même entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commerce Artisan | Services pro | Entreprise de France