Devenir skipper, passer du rêve à la réalité

Vous souhaitez exercer le métier de skipper sur Des voiliers de plaisance professionnelle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce métier… idéal pour les passionnés de la mer.

Les différentes missions d’un skipper

Transporter des passagers : Le métier de skipper que l’on appelle aussi parfois « chef de bord” consiste à assurer le transport de passagers sur des bateaux de plaisance à voile, mais également à piloter un voilier ou catamaran pour le compte d’un particulier, d’une association ou d’un organisme quelconque vers une ou plusieurs destinations établies à l’avance. Dans la pratique, le skipper est chargé de la conduite du bateau mais rien n’empêche les passagers transportés à bord de participer aux opérations de manœuvre sous réserve qu’elles soient prévues au contrat que les règles de sécurité soient respectées. Au-delà de 30 passagers, un skipper ne peut piloter que des voiliers dont la longueur n’excède pas 25 mètres. Il n’y a par contre aucune limitation de longueur pour les bateaux embarquant moins de 3 passagers.

Convoyer un bateau : Parmi les autres missions du skipper, on citera également le convoyage d’un voilier via un trajet et une destination prévus par contrat avec le propriétaire ou locataire du bateau. Les missions d’un skipper varient selon la saison. Durant la période touristique, il travaille généralement pour le compte d’organismes de vacances ou de loueurs de voiliers pour emmener des estivants en croisière. Hors saison, il est le plus souvent sollicité pour convoyer des bateaux de particuliers, notamment vers les Antilles ou les Caraïbes.

 

 

Comment devenir skipper ?

Ce professionnel doit justifier de solides connaissances en droit maritime, en terme de règles de navigation, de signalisation maritime, sur la technologie et le matériel relatifs à l’usage d’un bateau. Sa maîtrise en matière de mécanique bateau doit lui permettre de procéder lui-même aux interventions de base et de parer à l’urgence d’une avarie en pleine mer.

Le skipper est un professionnel de la voile, titulaire du BPJEPS activités nautiques (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport), qui s’effectue en alternance, à raison de 600 heures réparties sur 18 mois. Pour valider la formation, le candidat doit impérativement obtenir 10 Unités Capitalisables. Pour exercer devenir skipper, il faut également avoir un brevet de capitaine de 200 voile. Ce diplôme est délivré par les DIRM (Directions interrégionales de la Mer) et peut se préparer dans une école de formation maritime comme www.ecoledespechesyeu.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *